icone-Conserverie traditionnelle Conserverie traditionnelle

Conserverie historique qui continue de nous régaler

Une passion transmise par Mère Lalie, une référence sur le territoire de la charcuterie bretonne à l’origine de cette entreprise. Notre histoire commence en 1860, avec Eulalie Martin qui ouvre les portes de sa charcuterie à Binic, premier port de pêche en France au milieu du XIXème siècle.

Elle y cuisine des pâtés frais et autres cochonnailles à base de viandes de porc issues de sa ferme.
Réputés, les produits « Mère Lalie », comme on l’appelait par ici, enchantent les palais de tous les gourmets, on raconte même que les marins de Terre-Neuvas n’embarquaient jamais sans ses délicieuses terrines en route vers l’Islande.

Aujourd’hui, les équipes de la conserverie artisanale, Binic Gastronomie, perpétuent ce savoir-faire historique, en préparant avec passion des terrines, pâtés de campagne, rillettes et tripes cuisinées, aux délicieuses saveurs d’antan.

L’authenticité du savoir-faire
d’une charcutière

Créée dans le berceau de la salaison, Binic Gastronomie a préservé les valeurs de sa fondatrice et son savoir-faire de produits charcutiers traditionnels.
Nous fabriquons des recettes authentiques et à l’ancienne pour nos partenaires GSA, grossistes et RHF à marques distributeurs ou à marque propre.

Dotée d’une créativité quotidienne, notre cellule Recherche & Développement imagine des recettes aux parfums aromatiques authentiques en y ajoutant des contenants originaux tels que du tissu, les pots Le Parfait, les pots wecks…

Rare industriel à être spécialisé dans les tripes mijotées, Binic Gastronomie les cuisinent à l’ancienne, à la mode de Caen et à la bretonne, en respectant les recettes issues de notre patrimoine gastronomique.

Notre priorité étant la transparence alimentaire (clean label), nous proposons des recettes avec un apport en gras ajusté, une réduction du sel, une suppression du sel nitrité, sans colorant ni conservateur.

Mère Lalie paniers garnis
Mère Lalie Binic Gastronomie

Le traditionnel au cœur de notre atelier

ANCESTRALE : Mère Lalie a su conserver les spécificités originelles et historiques de ses recettes (farce, assaisonnements, étapes de fabrication.) pour régaler les amateurs de charcuterie. Notre équipe performante et polyvalente évolue avec des outils techniques de pointe pour répondre efficacement à des volumes de commandes variées.


LOCALE : Dans notre conserverie, nous mettons la fraîcheur et le local à l’honneur. Nos recettes sont cuisinées à partir d’ingrédients frais, issus de filiales bretonnes et françaises, garantissant à nos clients une parfaite traçabilité de nos produits. Soucieux du bien-être animal, nous avons été précurseurs dans les années 1980, à travailler du porc Label Rouge et labelliser nos recettes.


EXIGEANTE : Experte de la stérilisation en bocal verre et en verrine, un contenant sûr, neutre, réutilisable et recyclable à l’infini, notre conserverie artisanale garantit une totale sécurité alimentaire. La formation et l’implication de nos équipes partagent une culture de la qualité et de l’exigence des produits au quotidien.

Engagements RSE

Chiffres clés

Chiffre affaire
5
millions d’€ en CA
SALARIES
22
salariés
recettes
80
recettes référencées
IFS

Une histoire perpétuée
de charcuterie traditionnelle

Les secrets de fabrication et l’authenticité de la maison Mère Lalie continuent de restituer, aux gourmets, cette tradition maintenue depuis des siècles.

01/01/1860

1860

Eulalie Martin, née en1820 se marie à un pêcheur et installe sa petite charcuterie sur le port de Binic en 1860 pour y cuisiner des pâtés frais et autres cochonnailles avec les porcs de sa ferme. Elle profite du savoir-faire de salaison local installé pour conserver la morue fraîchement pêchée, pour démarrer sa conserverie de viande. Ses clients les plus fidèles sont les pêcheurs d’Islande qui la baptisent « Mère Lalie ».
La légende était née.

01/01/1905

1905

L’histoire familiale se poursuit. Au début du XXe siècle sa fille Mélanie, devenue Mme Rossignol, reprend l’activité et créée en 1921, une usine au bord de la rivière l’Ic (22).

01/01/1930

1930

Dans les années 30, Ange Rossignol, le petit-fils, fait de l’entreprise familiale l’un des fleurons de l’industrie alimentaire de la région.

01/01/1944

1944-1961

Malgré une confiscation des machines en 1944 pour nourrir l’armée allemande puis un incendie en 1961 qui ravage une partie des ateliers de fabrication, l’entreprise revient plus forte, plus moderne, plus innovante.

01/01/1969

1969

En 1969, elle commercialise ses premiers pots de pâtés en verre sous la marque Mère Lalie®.

01/01/1979

1979

1979, c’est au tour l’arrière-petit-fils, qui installe l’unité de fabrication dans la zone artisanale de Beaufeuillage à Binic et renomme l’entreprise BINIC GASTRONOMIE.

01/01/1991

1992

Obtention de la première certification ISO 9002 dans les métiers de la viande, suivie d’une certification ISO 14001.

01/01/2001

2001

Le groupe GAD rachète l’entreprise.

2011

Rachat de la société par la famille Le Graët.

Binic Gastronomie photo

Coordonnées
Binic Gastronomie

Contactez-nous